Que faut-il dans ma trousse de secours ?

Postée le 28 mars 2017 , dans Actualités

Une obligation pour l’entreprise souvent oubliée

Le Code du travail rend obligatoire la présence d’un matériel de premiers secours sur le lieu de travail. Il est adapté à la nature des risques existants dans l’entreprise, facilement accessible et fait l’objet d’une signalisation par panneaux (articles R. 4224-14 et R. 4224-23).

Exemple de composition d'une trousse de secours
La composition décrite ci-dessous n’est qu’un exemple de trousse pouvant être mise à disposition d'un sauveteur secouriste du travail.

Protection du SST
Afin d'assurer la protection du SST vis-à-vis du risque biologique, la trousse peut se composer de :

  • gants en vinyle non stériles à usage unique,
  • gel hydro-alcoolique (dosette ou flacon),
  • masque de protection pour le bouche-à-bouche.

Matériel de soins
La prise en charge d'une plaie peut se faire à l'aide de :

  • savon liquide (dosette ou flacon),
  • antiseptique,
  • compresses stériles,
  • pansements adhésifs sous emballage,
  • rouleau de sparadrap hypoallergénique,
  • bandes extensibles,
  • paire de ciseaux à bouts ronds permettant de découper les pansements et les bandages, voire les vêtements,
  • couverture de survie,
  • poches plastiques réservées aux déchets d'activité de soins.

De plus, des morceaux de sucre peuvent être utiles en cas de malaise.