Bouche incendie

Fonctionnement

Les bouches d’incendie sont caractérisées par :

  • la conception du système de fermeture et d’étanchéité ;
  • le DN (diamètre nominal).

La pression de fonctionnement d’une bouche incendie doit être de 1 bar minimum. De plus, la source d’alimentation doit permettre d’assurer un débit défini pendant au moins deux heures.

Les bouches d’incendies doivent être installées en conformité avec la norme NFS 62-200 et disposer d’une sortie de diamètre 100 mm (NFS 61-211).

La bouche d’incendie doit être implantée sur un emplacement le moins vulnérable possible au stationnement des véhicules.

A noter que son emplacement doit être signalé par une plaque normalisée (norme NF S 61-221).

Entretien

Les bouches d’incendies, comme pour le poteau d’incendie, doivent faire l’objet d’un contrôle et d’une surveillance régulière. Les ERP du 1er groupe doivent d’ailleurs effectuer une vérification tous les 6 mois minimum.

La maintenance d’une bouche d’incendie consiste notamment à contrôler :

  • son accessibilité ;
  • son état apparent ;
  • l’absence de fuites d’eau ;
  • la pression statique ;
  • le débit.